2018 - CHAMPIONNAT DE FRANCE DE TIR AUX ARMES ANCIENNES

EUROSTAND - DU 20 AU 24 JUIN 2018

Durant 4 jours, environ 400 tireurs, venus de toute la France, disputeront sur les magnifiques installations de l’EUROSTAND à VOLMERANGE-LES-MINES, le

38ème CHAMPIONNAT DE FRANCE DE TIR AUX ARMES ANCIENNES

L'organisation de ce rendez-vous a été confiée à notre Ligue. Ce choix apparaît comme un nouveau témoignage de confiance de la Fédération Française de Tir envers notre Ligue.

C'est la discipline des collectionneurs ou des compétiteurs entretenant avec passion les armes anciennes d'origines (avant 1900) ou des répliques fonctionnant avec différents systèmes de mise à feu (mèche, silex, percussion).

Sous cette appellation on regroupe les armes de poing ou d'épaule qui utilisent uniquement de la poudre noire et se rechargent par la bouche du canon : mousquets à mèche des mousquetaires, pistolets de duel du XIXe siècle, revolvers et carabines de la conquête de l'ouest, fusils à silex de l'époque napoléonienne ainsi que les vieux fusils de chasse à percussion.

De quoi s’agit-il :
Si, initialement, les premiers concours des temps modernes des armes anciennes, réunissaient principalement des tireurs plus passionnés par la genèse de l’outil en lui-même que par le score réalisé, rapidement ils se prirent au jeu. La loi du nombre aidant ainsi que la précision remarquable des armes, les scores obtenus furent de plus en plus élevés. Plus question de parler d’aimable passe-temps mais bien de TIR SPORTIF à haut-niveau. Les records du monde actuels armes anciennes sont suffisamment éloquents pour s’en convaincre.

Techniquement, si  les fondamentaux, sont semblables à ceux des armes modernes, le tireur à l’arme ancienne doit s’adapter à des conditions de concours très différentes. Hormis le lâcher qui est souvent plus rude, la poudre noire : c’est salissant ! On doit s’habituer aux étincelles et aux flammes produites par les petits copains d’à côté. Sans oublier qu’au couché comme à genou, chaque compétiteur doit se relever entre chaque coup pour recharger son arme avant de se remettre en position.

Détonation assourdissante, épaisse fumée et grande flamme orange... ? Pas d'affolement, c'est la Poudre Noire qui parle...

Les différentes catégories de compétitions de tir à l'arme ancienne sont nombreuses à 25, 50 et 100 mètres.

Jeunes, moins jeunes ou anciens tirent tous sur un pied d’égalité. Seules exceptions toutefois à la règle : les juniors ont un classement spécifique dans quelques épreuves et les dames ont leur épreuve (une seule) à la carabine : la Walkyrie. Pour le reste, il n’y a aucune différenciation. De par cette convivialité induite, les armes anciennes permettent un véritable carrefour, une réelle rencontre entre plusieurs générations de tireu

En dehors de tout folklore, il s'agit d'une vraie discipline de tir, et ces armes sont très précises. Nombreux sont les tireurs adeptes du 22LR à 25 mètres qui aimeraient faire les mêmes scores...

Le tir aux armes anciennes fait partie de notre patrimoine. Nous devons le préserver impérativement pour le transmettre en le faisant mieux connaître.

Plan de tir prévisionnel

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.